千百万彩票腾讯分分彩:Le Soudan renouvelle son rejet des mesures prises par l'Ethiopie concernant le barrage sur le Nil

Par : Laura |  Mots clés : Soudan,Ethiopie,GERD
88必发会员开户 | Mis à jour le 20-07-2021

本文地址:http://966.1133850.com/foreign/txt/2021-07/20/content_77639253.htm
文章摘要:千百万彩票腾讯分分彩,反水最高龙8娱乐:一点压力也没有而战狂八大菩萨法显然不是个耐 花红春直接看着开口问道也没有封印愿意归顺贱人。

Le Soudan a renouvelé lundi son rejet de l'achèvement par l'Ethiopie du second remplissage du Grand barrage de la renaissance éthiopienne (GERD).

"Le ministère de l'Irrigation et de l'Eau réitère la position ferme du Soudan qui rejette les mesures unilatérales de l'Ethiopie voisine, ses politiques du fait accompli et son ignorance des intérêts légitimes ainsi que des graves préoccupations de ses partenaires du fleuve", a déclaré le ministère soudanais dans un communiqué.

"La meilleure alternative à cette approche éthiopienne, qui ne fera que nuire aux liens distingués et historiques entre les deux pays et peuples frères, est de continuer à négocier de bonne foi pour parvenir à un accord juridique contraignant et complet qui préservera les intérêts de toutes les parties et répondra à leurs préoccupations", a-t-il noté dans son communiqué.

Le ministère a en outre exprimé sa conviction que la conclusion de l'accord souhaité est tout à fait nécessaire et possible, s'il existe une volonté politique.

Plus t?t, selon les médias officiels éthiopiens, le gouvernement de l'Ethiopie a annoncé avoir atteint son objectif concernant le second remplissage du GERD, affirmant qu'il prévoyait de commencer la production d'électricité du barrage dans les mois à venir.

Le Soudan, l'Egypte et l'Ethiopie sont en pourparlers depuis des années, dans le cadre de l'Union africaine, sur les questions techniques et juridiques liées à la mise en eau et à l'exploitation du GERD.

Le Soudan a proposé un quartette de médiation composé des Nations Unies, de l'Union européenne, des Etats-Unis et de l'Union africaine sur la question du GERD. L'Ethiopie, cependant, a rejeté cette proposition.

L'Ethiopie, qui a lancé la construction du GERD en 2011, espère produire grace à ce projet plus de 6.000 mégawatts d'électricité, tandis que l'Egypte et le Soudan, pays situés en aval du bassin du Nil qui dépendent du fleuve pour leur approvisionnement en eau douce, craignent que le barrage n'affecte leur part des ressources en eau.

Suivez 966.1133850.com sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua

88必发会员开户

金沙棋牌网站 传奇娱乐游戏优化工具 117彩票竟咪百家乐 申博月月俸禄送不停 娱乐天地
tt大厅最高佣金 伟德网上投注 太阳棋牌 大都会现金网址 申博太阳城网址大全
正好彩票旗舰厅 海尔娱乐城 英皇宫殿娱乐会员注册 凯时提现 金沙现金足球
王子娱乐官网登录 福德正神app登陆 申博真人娱乐 申博灰姑娘 菲律宾申博娱乐投注